Le contrôle de gestion est un domaine important dans une entreprise. On « contrôle » la « gestion » de l’entreprise. Facile comme définition ? Oui mais concrètement, comment on rentre dans ce job et qu’est-ce que l’on y fait ? Voici quelques informations utiles :

# SES MISSIONS

Le contrôleur de gestion est un partenaire pour toute direction générale. Ses missions, aussi importantes les unes que les autres sont variées :

- Réalisation des budgets ;

- Justification des écarts ;

- Mise en place de tableaux de bord ;

- Analyse et suivi de l’activité de l’entreprise ;

- Aide à la décision stratégique ;

- Réalisation d’études chiffrées ;

- Participation au déploiement d’outils informatiques ;

- Reporting de gestion ; 

- Harmonisation des procédures internes ;

- Présentation oral de l’ensemble de ses travaux et études.

Le contrôleur de gestion est là pour garantir une efficacité et une efficience de l’ensemble de l’organisation.

# SON ENVIRONNMENT

Pour réussir dans ce job, il est important d’être un bon communiquant et faire des propositions avec conviction. Le contrôleur de gestion travail dans tout type de structures, (PME, startup, grand groupe). Ce n’est pas une personne cloisonnée dans son bureau entrain de faire des formules magiques avec ses chiffres (quoique…). Il travail avec tout type d’interlocuteurs comme la direction, les responsables d’unités ou de services, les opérationnels… Finalement, toutes les personnes proches du terrain qui pourront lui donner des infos utiles pour la réalissation de sa mission.

# SA PAYE

Le salaire est variable en fonction de son expérience et son diplôme.

- De 0 à 2 ans d’expériences : entre 28 et 36 K€ ;

- A + de 5 ans d’expériences le salaire peut démarrer à 50 K€.

# SES PERSPECTIVES D’EVOLUTION

Un contrôleur de gestion peut prétendre à terme au poste de responsable ou directeur du contrôle de gestion voire même directeur administratif et financier.

# SA FORMATION

Le métier s’obtient souvent par l’obtention d’un diplôme type Bac+5 (école de commerce, école d’ingénieur, DSCG, Master Compta, Audit et Contrôle de gestion) ou Bac+2 / Bac+4 sur des postes de juniors. L’expérience professionnelle acquise sur le terrain complété par des formations courtes permet également de rentrer dans le métier.

LE COUP DE POUCE DE NISOP  

Le poste de contrôleur de gestion est hyper gratifiant et stimulant si l’on prend la mesure de la fonction. Pour devenir performant, il faut absolument avoir la bonne compréhension du business de l’entreprise et de l’écosystème dans lequel elle intervient. La bonne com, le charisme, l’appétence aux chiffres, la culture de la réussite, l’analyse et une bonne dose de curiosité (bien placée évidemment) seront les ingrédients essentiels pour réussir dans cette fonction.