Créer sa boîte, waouh… génial ! Facile à dire quand on ne sait pas encore ce qui nous attend. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, pour devenir chef d’entreprise il ne suffit pas de recruter, de s’asseoir derrière son bureau au 18e étage de son gratte-ciel à compter ses liasses de billets en demandant à son assistante de ramener son café-croissant ! Non, non, non, au début il va falloir bosser dur dur… En mode balai, métro et nuit blanche ! Mais courage, tout le monde peut y arriver.

Dans cet article, vous verrez les bonnes questions à se poser avant de créer sa boîte mais aussi pas mal d’astuces qui vous aideront dans la réflexion de votre business plan.  Alors prêt ? C’est parti !

 

Question #1 - Quels sont mes objectifs ? Le pourquoi

 

Définir ses objectifs est la première étape avant de se lancer. Dans cette démarche, il faut revenir au point de départ et se demander pourquoi on crée. Quelles sont mes motivations ? Sont-elles fondées ? Suis-je prêt(e) ? Quel type de boîte je souhaite développer ? Une petite, une grande ?  Mieux vaut ne pas aller plus loin si vous vous apercevez qu’à cette étape ça coince déjà. C’est que vous n’êtes pas encore prêt(e). Il n’y a pas de règles, cela relève de soi et de ses ressentis. Mieux vaut être prudent…

 

Question #2 - Quelles sont mes forces et mes faiblesses ? Le comment

 

Les objectifs définis, il faut maintenant s’intéresser à ses capacités en tant que porteur de projet et déterminer ses points forts et ses points faibles. Cette étape importante mettra en évidence les compétences à acquérir pour mener à bien votre projet d’entreprise.

En d’autres termes, cela vous donnera des réponses aux questions : Comment vais-je réussir ?  Pourquoi un investisseur, un banquier ou un partenaire devrait me faire confiance ? 

Conseil d’une startupeuse : Prenez une feuille et un stylo et listez dans un tableau à deux colonnes vos forces et vos faiblesses.

Exemple - Trame pratique à imprimer sur 8 points principaux (liste non exhaustive) :

 

C’est une force

C’est une faiblesse

Points d’amélioration

Mon entourage

 

 

 

Ma confiance en moi

 

 

 

Mes diplômes

 

 

 

Mon expérience pro

 

 

 

Mes futurs partenaires

 

 

 

Ma disponibilité en temps

 

 

 

Mes finances

 

 

 

Mes éventuels associés

 

 

 

 

 

Question #3 - Quelles sont les opportunités ?

 

Ok, je suis prêt(e), j’veux créer une super boîte ! Je connais mes points positifs et je vais résoudre mes points négatifs. D’accord, mais tout cela ne sert à rien si votre projet ne se démarque pas de vos concurrents. Votre produit ou service est-il innovant ? Avant de monter votre boîte vous devez vous poser cette question : En quoi suis-je différent de mes concurrents ?

Pas besoin d’inventer l’eau chaude. Par exemple, si votre projet est de créer un restaurant proposant des burgers, pourquoi ne pas innover sur la qualité du pain ? Un pain plus délicieux vous permettra de créer un avantage concurrentiel et de fidéliser vos clients.

Trucs & Astuces : Comment analyser les opportunités de mon projet ?

Pour savoir si vous vous démarquez, utilisez le modèle des 5 forces de Porter en déterminant et hiérarchisant l’intensité :

1# du pouvoir de négociation de vos clients

2# du pouvoir de négociation de vos fournisseurs

3# de l’éventuelle menace des produits ou services de substitution,

4# de la menace d'entrants potentiels sur votre marché,

5# et du niveau de rivalité entre vos concurrents.

Cela vous permettra de prévoir les évolutions de votre environnement concurrentiel. Après avoir fait cette analyse, vous pouvez déterminez vos facteurs clés de succès (FCS). Oulala, ça commence à être compliqué tout ça ! Pas de panique, je vous explique ça en 2-2.

Un FCS est un élément stratégique (commercial ou technologique) que vous devez maitriser pour réussir dans votre activité. C’est seulement à partir de là que vous aurez un avantage concurrentiel. Cette étape a son importance et sera à coup sur demandé sur votre business plan.

 

  • Question #4 - Quelle est mon idée ?

 

Votre idée est géniale ! Ok, cool, mais est-ce qu’elle répond à un besoin ? Très important pour savoir si vous aurez des clients. Mais aussi, votre produit ou service est-il dur à concevoir ? Quelle est sa chaîne de valeur ? Très important pour connaitre le temps que cela vous prendra avant la première commercialisation.

 

Question #5 - Quels sont les risques de mon projet ?

 

Cette question vous aidera à savoir si vous devez vous protéger juridiquement. Par exemple, si vous avez besoin de déposer un brevet ou d’acheter une licence, ou s’il vous faudra demander des autorisations en cas de contraintes règlementaires.

 

Question #6 - Quel est le marché ?

 

Ne vous focalisez pas seulement sur votre idée. Connaître son marché est primordial, il faut savoir où vous mettez les pieds. Il faudra vous demander : Quelles sont les tendances de mon marché ? Les chiffres clés ? La localisation géographique ?

Mais aussi, un bon chef d’entreprise se doit de connaître ses concurrents (directs ou indirects). Il s’agit de déterminer leur taille, leur Chiffre d’Affaires, leur part de marché, leur produit ou service… Cela vous permettra de positionner votre offre par rapport à celle déjà existante.

Enfin, vous devez connaître vos clients potentiels, c’est-à-dire, le type de clientèle ciblée (BtoB ou BtoC). Bien connaître ses clients vous permettra de mieux répondre à leurs besoins.

 

Question #7 - Comment vais-je gagner de l’argent ?

 

Parlons €uros maintenant. Avez-vous pensé à votre business model ? Comment allez-vous gagner votre pain ?  Par vente unitaire, par abonnement ? À combien allez-vous vendre votre produit ou service ? Tant de questions qui vous serviront dans l’élaboration de la partie financière de votre business plan.

Trucs & Astuces : Comment déterminer le prix de vente de mon produit ou service ?

Pour cela, vous devez vous référer à votre marché (sa taille) et aux tarifs pratiqués par vos concurrents. Mais pas que ! Vous devez aussi faire attention à fixer vos tarifs par rapport au coût de revient (ou coût de production) de votre produit ou service.

Assurez-vous que le prix de vente soit toujours supérieur à son coût de revient. Cela vous assurera de dégager une marge de bénéfice :) !

 

Question #8 - Comment je finance ?

 

Si vous avez des économies, vous pouvez financer votre projet par vous même. Vous pouvez aussi emprunter à la banque, faire appel à des Business Angels ou des fonds d’investissement moyennant une part dans votre capital.

Sachez qu’en France plusieurs aides financières à la création d’entreprise existent : subvention, crédits d’impôts, Prêt d’honneur, Accre…

 

Question #9 - Et la team dans tout ça ?

 

Êtes-vous seul ? Avez-vous des associés ? Des partenaires ? Avez-vous déjà une équipe ? Cette question vous aidera à structurer votre organisation interne. Attention néanmoins à choisir les bons associés, car ami dans la vie ne veut forcément dire ami en affaire. De nombreuses sociétés ont coulées en raison d’une association défaillante. Ne faites pas confiance à n’importe qui. Pour ne pas se tromper, il faut déterminer si vous et vos associés ayez les mêmes objectifs (voir question n°1).

 

Question #10 - Comment vais-je vendre ?

 

Ok, pas mal tout ce blabla, mais cela ne sert à rien si vous ne mettez pas en place une stratégie commerciale. Pour vendre son produit, il faut trouver les clients. Et oui, ils ne tombent pas du ciel ! Il faut penser marketing, distribution et communication.

Pour aller plus loin : https://www.afecreation.fr