#1 La TVA, c’est quoi ?  

Salut ! TVA bien ? La TVA, tout le monde en parle, mais c’est quoi au juste ? La taxe sur la valeur ajoutée (ou TVA) est un impôt payé par les consommateurs. À chaque fois que nous achetons un bien ou que nous utilisons un service en France, la TVA s’appliquera au montant hors taxes.  À ce jour en 2016, sa part peut représenter 20% (TVA normale), 10% (TVA intermédiaire), 5,5% (TVA réduite) ou 2,1% (TVA super réduite).

Ok, c’est bien beau tout ça, mais comment elle rejoint la caisse des impôts ? C’est tout simple, le bien ou service acheté génère de la TVA payé que le professionnel collecte puis reverse chaque mois ou trimestre au Trésor Public. Le versement s’appuie d’un document obligatoire à remettre appelé CA3 ou CA12.

 

#2 La TVA, sur quoi ?

En général, la TVA s’applique par nature, par disposition réglementaire ou même sur option de l’entreprise. Mais comme toute taxe, elle possède quelques exceptions. Et oui ! Certaines activités sont exonérées : le commerce extérieur (livraisons en Union Européenne et exportations, les activités médicales/paramédicales, les activités bancaires et l ‘enseignement scolaire et universitaire.

 

#3 La TVA, où ?

#Schéma pour comprendre la territorialité de la TVA#

 

 

#4 La TVA, pourquoi ?

La TVA, pourquoi faire ? C’est ton destin ! Créée en 1954 par Maurice Lauré, inspecteur des finances, cet impôt est venu simplifier les multiples impôts indirects sur la consommation, jugés trop complexes. Elle a aussi pour but d’alléger les charges des entreprises d’où son caractère indolore.

 

#5 La TVA, comment ?

#Comment ça se calcule coté professionnel ?

 

#Lexique pour comprendre tout ça :

TVA collectée : TVA reçue sur les ventes, elle appartient à l’État et doit être rendu.

TVA sur acquisitions et achats de prestations intracommunautaires : TVA sur les achats effectués par une entreprise siégeant en France auprès d'une autre siégeant en UE

TVA déductible sur autre biens et services : Heureusement, la TVA sur les achats effectués n’est pas une charge pour le commerçant. Elle est donc retranchée lors du paiement de la taxe.

TVA déductible sur acquisitions d’immobilisations : TVA sur les achats d’immobilisations. Même traitement que celle sur les achats de biens et services.

TVA nette due : TVA à reverser à l'Etat s’il est positif. Dans le cas contraire, le commerçant a droit à un crédit de TVA.